Fonction de la poignée accélératrice

La poignée accélératrice a pour effet de réduire la vitesse maximum du moteur. Un peu comme si l'on tassait vers la gauche la courbe obtenue à 100%.

On voit que l'on déplace vers la gauche la zone de chute de puissance linéaire, tout en lui conservant de hauts rendements. Lorsque le vélo évolue dans cette zone, la puissance délivrée par le moteur s'échange avec la puissance de pédalage. Si on ne peut plus pédaler, on ralentit un peu, ce qui augmente naturellement la puissance délivrée par le moteur. On est ainsi 'assis' sur cette réserve d'énergie. Si l'on pédale, on allège d'autant l'effort de la batterie, par contre cela n'aura que peu d'effet en terme de vitesse, puisque le moteur cède la place. On voit en effet que la zone d''abandon' du moteur s'étend sur un maximum de 5 kmh.

Ces observations conduisent à comprendre un principe simple d'économie en vae: il ne faut jamais accélérer à fond dès le départ (le moteur en court circuit draine des ampères perdus de la batterie dans cette zone de faible rendement) mais au contraire accompagner la montée en vitesse avec la poignée en évoluant dans des zones de fort rendement. Toutefois, on voit que dès une vitesse de 15kmh, on peut 'envoyer' (pour une configuration 48v comme illustré plus haut).